PECCAMIMITRE

16 mai 2005 - 19 novembre 2005

Mitre portant une représentation des sept péchés capitaux.
Réalisée pour la Biennale de l’image de Nancy dont ce fut le thème en 2004.

Chaque péché est peint dans un cercle avec son nom gravé à la pointe sèche. En haut de la mitre un cercle de même taille liséré d’or avec une pierre rouge au centre : il est peint en bleu d’orient impeccable, c’est-à-dire, littéralement sans tâches peccamineuses. 

La couronne est couleur argent, maître du monde. 

Cette mitre peut être portée par un pénitent sincère ou un provocateur intrépide, au cours d’une procession, d’un pèlerinage ou bien encore dans un confessionnal si la hauteur du plafond le permet. 

Son port est également approprié pour une remise de décoration, une parade amoureuse, un festin voire une sieste ou une scène de ménage, mais s’avère vite inconfortable.

Aussi vaut-il mieux s’en servir comme objet décoratif, sa fonction initiale.

Hauteur : 35 cm  

Largeur : 27,1 cm 

Poids : 540 g

Crédits photos : Emilie Hirayama / Chemsedine Herriche