PARAPHIALE

novembre 1994 - janvier 1005

Tiare portant sur la catasphère une transposition en couleurs du paraphe de  Jean-Sébastien Bach (B : si naturel ; A : la ; C : do ; H : si bémol, suivant la notation musicale allemande.)
Code de correspondance utilisé en cette occurrence : le spectre des couleurs visibles est divisé en douze parties dont chaque valeur représente l’un des douze demi-tons d’une octave descendante, le rouge figurant le la et le violet le si naturel.

 

Hauteur : 63,8 cm  

Largeur : 20,8 cm 

Poids : 810 g

Crédits photos : Emilie Hirayama / Chemsedine Herriche