MORITIARA

24 mai 2001 - 30 juillet 2002

“ Moritiara” altération du latin morituri  “ceux qui vont mourir”.
Tiare à quatre ampoules avec rosace, dôme tronqué et miroir ophtoscopique.
La sphère du bas, dite sphère de la perception, représente les cinq sens, quatre étant figurés par les ampoules et un par la sphère d'où elles saillent.
La sphère du milieu, ou mésosphère, est dite aire de la représentation ou de la réflexion. Elle est constituée d'un cylindre creux et d'un cylindre ouvert à huit portiques formant un cloître circulaire péripatétique.
La sphère du haut est dite sphère de l'action. Elle est parcourue par un réseau de chemins qui aboutissent à un dôme tronqué.
L'ouverture circulaire de ce dôme, nommé dôme de la disparition, s'ouvre sur un puits noir au fond duquel se trouve un miroir : seul y est donc visible, et uniquement par lui-même, le reflet de l'œil qui s'y regarde.

Hauteur : 80 cm  

Largeur : 76 cm 

Poids : 2,387 g

Crédits photos : Emilie Hirayama / Chemsedine Herriche